Le tourisme

Le tourisme a permis le développement de nombreuses régions de notre canton, en particulier en montagne. Mais à cet effet d’importantes surfaces ont été sacrifiées à la construction. D’autres ont été défigurées par les infrastructures (routes, pistes de ski, remontées mécaniques, paravalanches…).
Afin d’assurer une protection conséquente de la faune, de la flore et du paysage, Pro Natura Valais estime qu’il convient notamment de:

 

  • renoncer à construire de nouvelles stations et domaines skiables dans des zones préservées jusqu’ici;
  • intégrer le concept de développement durable dans la gestion des stations existantes;
  • examiner les alternatives au tourisme d’hiver (tourisme doux) pour garantir le maintien d’une diversité des activités;
  • limiter la construction et l’usage de canons à neige;
  • obtenir un meilleur respect de la législation pour les chantiers qui s’ouvrent trop souvent sans autorisation dans la montagne sauvage;
  • limiter la pratique du ski hors piste, du VTT et du parapente de manière à préserver la tranquilité de la faune;
  • sensibiliser les promoteurs et le public aux valeurs naturelles et paysagères; ces valeurs constituent d’ailleurs un atout important du tourisme estival.