Quels succès?

Si les premières mesures adoptées peuvent faire sourire aujourd'hui, il faut relever que dès la fin des années soixante de lourds dossiers durent être pris en main.
Avec le recul, il est à la fois frappant et désolant d'observer que les sites d'attention n'ont guère varié (Binntal, Finges, Derborence, Tanay, Vionnaz...), ni les sujets (politique de construction, plans de zones, chasse, protection des eaux...). Les procès-verbaux des premières séances du comité cantonal ressemblent à s'y méprendre à ceux d'aujourd'hui !

Voici pourtant quelques succès importants qui ont jalonné le parcours de la LVPN :

 

Réserves sous contrat avec Pro Natura Valais (anciennement LVPN)

  • 1964 : contrat entre la commune de Binn, la LVPN, le CAS et le Heimatschutz pour la protection du Binntal
  • 1966 : contrat de protection de la région Tanay entre la LVPN, le Heimatschutz, le CAS, la Commune et la Bourgeoisie de Vouvry
  • 1967 : achat par la LSPN d'un domaine protége à Derborence, assorti d'une protection du site
  • 1968 : convention passée par la Commune et la Bourgeoisie de Bagnes avec la LVPN, le Heimatschutz et la Section Monte Rosa du CAS pour la protection duHaut Val de Bagnes
  • 1974 : achat par la LSPN de la villa Cassel dans le site protégé d'Aletschet création du Centre écologique d' Aletsch
  • 1986 : action de I'Ecu d'Or en faveur du Bois de Finges; Plan de protection Finges
  • 1992 : achat des parcelles de la Tulipe de Grengiols
  • 1994 : réaménagement des Etangs du Rosel (Commune de Dorénaz)
  • 1995 : achat d'un biotope humide à Magady, Geschinen
  • 1997 : inauguration des Rigoles de Vionnaz et revitalisation de la tourbière
  • 2003 : contrat de protection de l'Almagellertal entre PNVS, la commune et les RM de Saas Almagell.