L'agriculture

En défrichant la forêt, I'agriculture traditionnelle a créé des paysages remarquables et riches en espèces sauvages. Une grande partie des paysages et biotopes de notre pays résultent ainsi du défrichement et de I'exploitation agricole. Depuis la dernière Guerre, la course aux rendements a condamné la plupart des îlots de nature, comme les haies, les cordons boisés, les prairies maigres ou humides. Parallèlement, de grandes étendues abandonnées retournent à l'état de forêt. Pour un meilleur équilibre entre agriculture et nature, Pro Natura Valais demande notamment de :

 

  • préserver les îlots de nature qui subsistent au milieu des cultures intensives

  • recréer des milieux naturels reliés entre eux, grâce aux subsides pour la compensation écologique (reconstitution de haies et de bosquets, entretien modèré des canaux de la plaine...)

  • renoncer à labourer les prairies naturelles, si riches en fleurs et en insectes

  • éviter le morcellement des derniers grands espaces agricoles par d'autres affectations (zones a bâtir, zones industrielles, golfs, etc.).